Mon carnet de voyage 12°C
fr
EN
La station et son domaine skiable sont ouverts du Samedi 14 décembre 2019 au Dimanche 19 avril 2020.

Patrimoine artistique et architectural

Histoire de la station, art et architecture

Classée et inclassable ! Entre art, design et architecture, la station de Flaine est un véritable musée d'art moderne à ciel ouvert. Lancez-vous à la découverte de la très riche histoire de cette station d'exception !

La légende parle d’un géant qui, exténué de franchir monts et vallées, serait venu se reposer dans nos montagnes, nichant sa tête au creux de ce vallon que les anciennes cartes dénomment «Flainoz», terme signifiant «oreiller» en patois savoyard…


La légende s’arrête là, perdue avec les rêves du géant.

Flainoz devint Flainaz, puis Flaine.

Histoire de Flaine 

Flaine ou la rencontre entre l'Homme, l'Art et la Montagne

Le site de Flaine a été découvert en 1959 par le géophysicien Éric Boissonnas et l'architecte suisse Gérard Chervaz, qui ont ensuite fait le pari de créer un exemple d'urbanisme, d'architecture contemporaine et de design, et pour lequel la rentabilité immédiate serait subordonnée aux choix esthétiques et au respect de l'environnement.

 

L'architecte... Marcel Breuer

Pour la conception, Éric et Sylvie Boissonnas, grands mécènes du 20ème siècle, amateurs d’art moderne et de musique classique, se sont entourés du maître du Bauhaus Marcel Breuer, connu pour plusieurs réalisations prestigieuses : le Palais de l'Unesco à Paris, le Whitney Museum à New-York; mais aussi pour ses créations de mobilier dont la chaise tubulaire « Wassily ».
Flaine est aujourd'hui la seule station de sports d'hiver des années 1960 inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques de France.

eric et sylvie boissonnas
Marcel_Breuer
1706-Flaine-2395

Fonctionnalité et intégration

Dès sa conception, Éric Boissonnas et Marcel Breuer ont eu pour règle d'or le respect de la nature. Ils ont pris soin de ne pas perturber le site naturel et d’intégrer la station à la montagne qui l’accueille.
Ainsi, le plan de masse épouse les lignes du relief environnant, et les différents balcons qui constituent la station ne sont pas visibles depuis les autres. Il en résulte une sensation de confidentialité et de sérénité.

La modernité au service du confort

Marcel Breuer a eu recours à son imagination, mais aussi aux meilleures et plus innovantes techniques :

  • Réseau de galeries techniques : aucun câble électrique n’est visible de l’extérieur ;
  • Installation d'une TV câblée qui diffusera les programmes de TV Flaine de 1981 à 1986,
  • Usine à neige pour assurer l'enneigement artificiel dès 1973 (la première d'Europe).
  • Gares de téléphériques et de télécabines de plain-pied avec les pistes.
  • Centre station «piéton» avec des liaisons extérieures entre les différents niveaux de la station.
  • Une centrale de chauffe non polluante au gaz (la première en montagne).

Un domaine skiable dessiné par Emile Allais

Le domaine skiable a, de son côté, été pensé par la légende du ski français, Emile Allais. Premier Français à être champion du monde de ski alpin, premier Français médaillé olympique dans cette discipline, premier moniteur de ski diplômé… Il a dans les années 60, mis son expérience au profit de Flaine en dessinant le tracé des pistes de la station de ski.

Livret sur l'Histoire, l'Architecture & le Design

Art & Architecture à Flaine

Un héritage architectural prestigieux

L’Hôtel « Le Flaine », emblème de Flaine avec sa terrasse solarium surplombant une falaise, ainsi que l’immeuble « Bételgeuse », premiers bâtiments de Flaine inaugurés en 1969, ont été classés à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1991.

La chapelle œcuménique est classée au titre des Monuments Historiques depuis décembre 2014.

Le Flaine historique de Marcel Breuer a reçu le label «Patrimoine Architectural du XXème siècle», décerné par le Ministère de la Culture en 2008.

 

« L’architecture de Flaine est un exemple d’application du principe d’ombre et de lumière que j’ai adopté. Les façades des bâtiments sont taillées comme des pointes de diamant. Les rayons de soleil frappent leurs facettes sous des angles différents ; des éclairages contrastés résultent de leur réflexion. »
Marcel Breuer

tête de femme picasso
"Les Trois Hexagones " de Victor Vasarely

Un musée à ciel ouvert

Flaine propose un parcours d’art et d’architecture exceptionnel, que lui ont légué ses créateurs Éric et Sylvie Boissonnas.

La station propose un parc de sculptures monumentales dont les principales « Le Boqueteau » de Jean Dubuffet, « La Tête de Femme » de Pablo Picasso et « Les Trois Hexagones » de Victor Vasarely. L'Auditorium abrite une fontaine Pol Bury. Porfitez de votre séjour pour visiter cette station atypique de Haute-Savoie.

Le Centre d'Art

Dès les premières années de la station, Sylvie Boissonnas va créer le « Centre d’Art de Flaine » et proposer des expositions d’art contemporain. Aujourd'hui, cet espace culturel et récréatif ouvert à tous comprend :

  • Un espace d'exposition présentant des artistes contemporains.
  • Une bibliothèque de prêt bilingue (français, anglais), avec un espace jeunesse et des coins lecture. Sont disponibles romans, policiers, bandes dessinées, albums jeunesse, livres d’art…
  • Un point vidéo avec projection de films à la demande sur l'histoire de Flaine, ses œuvres d'art, des rencontres avec des artistes…
  • Un point multimédia avec ordinateur de travail.

La visite guidée de la station

Le Centre d'Art de Flaine se propose de vous faire découvrir Flaine telle que vous ne l'avez peut-être jamais vue. Une balade pour dévoiler l'histoire de la station et de ses créateurs, Éric et Sylvie Boissonnas ; comprendre et apprécier l'architecture de Marcel Breuer ; aller à la rencontre des œuvres d'art moderne signées Picasso, Dubuffet, Vasarely ou Bury.
Visite hebdomadaire gratuite, inscription préalable et rendez-vous au Centre d'Art.

Découvrez la création de la station de Flaine, au travers de ce film (15min)